« Morceau choisi N°35 : Romance sans paroles "La Fileuse" de Felix Mendelssohn | Accueil | www.classicalarchives.com : un catalogue assez riche »

12 août 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Yves Riesel

Philippe, un artiste autoproduit ou produit par un label a exactement le même problème : 1) avoir du talent - et le producteur est utile, là. Tout commé l'éditeur de livres. Je crois que si La Pensée Universelle avait révélé de grands écrivains cela se saurait 2) l'artiste, supposons de grand talent, et autoproduit, aura des frais qui lui feront apprendre et faire les dépenses qu'un... label a tous les jours. Or le label tamponne et mutualise ces couts, alors que quand un artiste autoproduit a une minuscule production, ilk a plus de frais fixes.

Résultat ? Un artiste auroproduit peut avoir le meme talent qu'un artiste sous label, avec deux différences dont mon expérience peut témoigner : 1) un marketing moins professionnel et donc moins efficace 2) l'absence de ce miroir dialectique essentiel qu'est un bon producteur. cette chasse à la gratuité, pardon, mais me semble de la démagogie, et j'avais pensé qu'à force on l'avait compris. Il faudra donc continuer à expliquer...

amitiés
Yves

Philippe Delaide

Yves. Désolé pour ma réponse tardive. Je me bats avec une clé 3G depuis 3 jours et aurai mis 1h à poster ce commentaire !... Ma note n'avait pas pour objectif d'abonder dans la tendance en effet démagogique consistant à faire croire que l'on peut écouter toute musique, notamment classique, sans débourser le moindre Euro. Le site magnatune.com a un modèle économique intéressant mais qui, je pense, ne peut bien marcher que dans des pays anglos-saxons où les "citoyen" mélomanes acceptent de payer les services et les biens à leur valeur et ne sont pas, comme une proportion, semble-t-il importante des consommateurs français, à considérer que tout leur serait dû et que le "bon plan" consiste à se procurer de la musique gratuitement, sans se soucier des problèmes de rémunération des artistes. Sans tomber dans le débat interminable autour d'HADOPI qui, d'ailleurs, ne concerne certainement le classique que pour un nombre infime d'utilisateurs, je prône pour ma part un maximum pour que l'accès à la musique classique, surtout celle produite actuellement, soit bien entendu payant. Concernant le sujet de l'auto-production, je partage tout à fait votre avis et qui tombe sous le plus pur des bons sens, à savoir l'absence d'économie d'échelle et de compétences dédiées disponibles pour couvrir les frais fixes de commercialisation et de marketing. Pour la production, en revanche, ma compréhension est que les coûts associés restent,la plupart du temps, entièrement à la charge de l'artiste qui doit, très souvent, avancer les fonds (location du site d'enregistrement, rémunération de l'équipe d'enregistrement, location éventuelle d'un instrument, production de la matrice). Certains artistes s'auto-produisant, certes ne bénéficient pas de la mutualisation des coûts fixes et du savoir faire marketing d'un label, mais disposent d'une liberté artistique qu'ils considèrent comme un point fondamental et dont ils ne pourront pas toujours disposer en étant dépendants d'un label. Je me trompe ? Bien à vous. Philippe.

Papageno

Parmi les artistes auto-produits, on trouve par exemple le London Symphonic Orchestra, ça n'est pas tout à fait n'importe qui... comme d'autres orchestres qui leur ont emboîté le pas, ils ont compris que les éditeurs et maisons de disques traditionnels n'avaient pas pris le virage de l'internet (et par ailleurs ils ont quasiment stoppé les enregistrements d'orchestres en studio: trop cher). Si les artistes sont aussi nombreux à chercher des solutions alternatives c'est d'abord parce que les éditeurs ne font plus leur métier comme ils le devraient !

Philippe Delaide

Indéniablement. Aucun label n'a vraiment saisi les opportunités qu'offrent le Web, de peur de cannibaliser son réseau de distribution traditionnelle qui de toute façon s'effondre d'année en année...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Damien Guinet
un Blog-It Express chez vous ? Blog-It Express

Page Facebook du poisson rêveur

Musica Pictura

  • Chaîne Youtube du blog le poisson rêveur

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Les disques coups de coeur 2016

    • Se constille frequenti
      Une sélection de disques remarquables de l'année 2016

    Les disques coups de coeur 2015

    • Arias Senesino Haendel - Andreas Scholl
      Une sélection de disques remarquables de l'année 2015

    Les disques coups de coeur 2014

    • Keiser - Brockes-Passion
      Une sélection de disques remarquables de l'année 2014

    Les disques coups de coeur 2013

    • Bach Motets Herreweghe
      Une sélection des disques remarquables de l'année 2013

    Les disques coups de coeur 2012

    • Heinrich Isaac - Ich muss dich lassen
      Une sélection des disques remarquables de l'année 2012

    Les disques coups de coeur 2011

    • Passion selon St Jean Bach Pierlot
      Une sélection de disques remarquables de l'année 2011

    Les disques coups de coeur 2010

    • Vivaldi Kossenko
      Une sélection de disques remarquables de l'année 2010

    Les disques coups de coeur 2009

    • Posesia cromatica Rossi Huelgas
      Une sélection de disques remarquables de l'année 2009

    Les disques coups de coeur 2008

    • Surprise -  Maesha Brueggergosman
      Une sélection de disques remarquables de l'année 2008

    Les disques coups de coeur 2007

    • La Quinta essentia - Palestrina / Lassus / Ashewell
      Une sélection des disques remarquables de l'année 2007

    Les disques coups de coeur 2006

    • Suzuki_bach_33
      Une sélection des disques remarquables de l'année 2006

    DEEZER Playlist

    Rencontre avec les artistes

    • Lionel Meunier
    • Jean Tubery
    • Masaaki Suzuki
    • Gérard Lesne
    • Benjamin Alard
    • Raphaël Pichon
    • Jérôme Correas
    • Racha Arodaky
    • Philippe Herreweghe
    • Olivier Cavé
    • Alexis Kossenko

    Web TV : concerts et reportages

    D'autres horizons

    Radio Classique en direct

    Sélection discographique : musique vocale profane

    Sélection discographique : musique vocale sacrée

    Fondations

    Interprètes - Ensembles vocaux et instrumentaux

    Profil TypePad

    Être informé de mon activité. Suivez-moi sur mon profil.

    Partenaire Web TV

    PLAYLIST MORCEAUX CHOISIS

    Guide des concerts à Paris et Ile de France

    Le Piano Bleu

    Blogosphère

    Concerts & Extraits musicaux

    Sélection discographique : musique instrumentale

    Une voix - un disque

    • : Anne Sofie von Otter : Ombre de mon amant (Airs Baroques Français)

      Anne Sofie von Otter : Ombre de mon amant (Airs Baroques Français)
      Le choix des arias, dont celles du chef d'oeuvre Médée de Marc-Antoine Charpentier occupent une place centrale, est particulièrement intéressant car il préside, semble-t-il à la tonalité générale assez envoutante de cet album. Anne Sofie von Otter révèle une sorte de "ténébreuse sensualité". L'intelligence de son phrasé, la subtilité extraordinaire de ses intonations nous captivent de bout en bout. Les sonorités limpides raffinées des Arts Florissants constituent, comme dans toute réussite de ce type, l'écrin soyeux de cette voix magnifique.

    • : Anne Sofie von Otter chante Offenbach

      Anne Sofie von Otter chante Offenbach
      Avec un phrasé parfait et un beau sens de l'humour, Anne Sofie von Otter ne perd rien de sa sensualité exquise, même sur les airs d'Offenbach les plus impertinents.

    • : Carolyn Sampson ~ Mozart (Exultate Jubilate !)

      Carolyn Sampson ~ Mozart (Exultate Jubilate !)
      Carolyn Sampson nous dévoile sa magnifique voix : modèle de limpidité et de musicalité. Quelle classe !

    • : Cecilia Bartoli - Live in Italy

      Cecilia Bartoli - Live in Italy
      Récital live époustouflant. Cecilia Bartoli au sommet de son art.

    • : Cecilia Bartoli - The Vivaldi Album

      Cecilia Bartoli - The Vivaldi Album
      Bravissimo ! Générosité, énergie, phrasé parfait : un des très beaux disques de la grande mezzo colorature.

    • : Felicity Lott - Chausson / Ravel / Duparc : Mélodies

      Felicity Lott - Chausson / Ravel / Duparc : Mélodies
      Belle leçon d'intelligence du texte, de phrasé et d'articulation par la grande soprano britannique.

    • Magdalena Kozena - Vivaldi
      Après une collaboration particulièrement réussie, au disque comme au concert, entre Magdalena Kožená et Andrea Marcon dans des arias de Haendel, il était plus que tentant de renouveler l’expérience avec Antonio Vivaldi. Les couleurs instrumentales, les phrasés du Venice Baroque Orchestra nous révèlent la musique de Vivaldi, telle que l’on se l’imagine idéalement, tout au moins, lorsque l’on a eu le plaisir de flâner sur les canaux ou dans les campi de la Sérénissime. Il faut se rappeler, à cette occasion, le très bel enregistrement de motets du même compositeur que le chef italien avait réalisé avec la soprano Simone Kermes.
    • : Magdalena Kozená - Lamento

      Magdalena Kozená - Lamento
      Enregistrement grave et profond qui révèle toute la richesse d'interprétation de Magdalena Kozená, au sommet de son art.

    • : Mark Padmore - As steals the morn (Haendel arias et scènes pour tenor et orchestre)

      Mark Padmore - As steals the morn (Haendel arias et scènes pour tenor et orchestre)
      On retrouvera la justesse de ton et le timbre lumineux de ce chanteur. Sa musicalité est bien mise en valeur dans cet album. Même coléreux ou exalté, il garde une vraie maîtrise des intonations et du phrasé.

    • : Matthias Goerne - Arias

      Matthias Goerne - Arias
      Occasion de découvrir l'étendue du registre de ce baryton au timbre profond, velouté et à l'expressivité hors du commun. Une des voix actuelles les plus fascinantes.

    • : Measha Brueggergosman- Surprise ! - Airs de William Bolcom, Arnold Schoenberg et Erik Satie

      Measha Brueggergosman- Surprise ! - Airs de William Bolcom, Arnold Schoenberg et Erik Satie
      Le tempérament de cette jeune chanteuse est vraiment formidable, la plasticité de sa voix extraordinaire avec une tessiture digne des plus grandes chanteuses de Jazz. Elle démontre dans ce disque une vraie musicalité en déployant une voix très timbrée, chaude et expressive.

    • : Natalie Dessay - Mozart Heroines

      Natalie Dessay - Mozart Heroines
      Natalie Dessay donne à ces héroïnes mozartiennes un côté acidulé et impertinent.

    • : Patricia Petibon - Airs baroques français

      Patricia Petibon - Airs baroques français
      Album intéressant de la soprano française qui incarne ses rôles avec un sens certain du second degré. Beau filet de voix assez sensuel.

    • : Philippe Jaroussky - Heroes (Vivaldi Opera Arias)

      Philippe Jaroussky - Heroes (Vivaldi Opera Arias)
      Pour notre plus grand bonheur, Philippe Jaroussky se jette avec brio dans la brèche ouverte par Cecilia Bartoli il y a six ans, à savoir une sélection d'airs tirés d'une douzaine d'opéras sérias d'Antonio Vivaldi.

    • : Vivica Genaux ~ Arias for Farinelli

      Vivica Genaux ~ Arias for Farinelli
      Vivica Genaux excelle dans ce répertoire dédié au plus grand castra de tous les temps.