« Petite merveille du baroque espagnol par Los Músicos de Su Alteza | Accueil | Cantates pour les Hesterházy »

14 avril 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Tadzio

Fidèle lecteur de votre blog je ne le serai plus désormais, la pub devient envahissante et pollue tout mon plaisir.
Bonne continuation tout de même.

Philippe D

J'ai pris depuis 2006 un abonnement typepad permettant d'éviter l'affichage de pub. J'ai moi-même fait l'amère constat qu'en me connectant au blog, des "pop-ups" apparaissaient mais je ne sais pas si c'est lié à Typepad ou à un autre site ouvert en même temps. Faites-vous allusion à ce type de "pop-ups" ? Si ce n'est pas le cas, vous mentionnez peut-être les quelques "logos" sur les colonnes de gauche et droite. Dans ce cas, j'ai vraiment pour ma part un problème avec les qualificatifs utilisés de façon excessive et qui sont visiblement pratique courante chez certains internautes commentateurs. Qu'entendez-vous par "pub" et "envahissante" ? Je n'ai ajouté depuis 1 an en tout et pour tout que la mention de Philippe Maillard Productions et de la Fondation Orange pour simple raison que je crois en ce qu'ils font et que je pense utile de promouvoir leurs actions. Point barre. Le reste fait partie de mon soutien aussi bien au projet de Racha Arodaky qu'à la non suppression de la Petite Bande. Cette fois, je risque alors de voire reprocher de faire du militantisme ? Le seul point que je pourrais supprimer est le logo de Qobuz car le site est déjà dans la liste des sites dédiés à la musique. Je vous confirme que je n'ai aucune rémunération de pub sur ce site. Merci tout de même pour les encouragements à une bonne continuation et je vous souhaite de trouver les sites ou blogs répondant à vos absolus si le mien n'en n'est pas digne. Philippe.

Tadzio

Bonjour,
je reconnais avoir été un peu "radical" dans mon commentaire. Pour précision, je faisais allusion non pas aux logos mais à deux sortes de publicités qui apparaissent systématiquement sur mon écran lorsque je visite votre (pourtant toujours excellent) blog : une première qui apparait à gauche en "glissant" et qui ne se ferme qu'au bout d'une dizaine de secondes environ, et une seconde qui doit effectivement se nommer "pop up" en langage informatique.
Peut-être est-ce un problème effectivement indépendant de votre blog mais toujours est-il que ces publicités n'apparaissent qu'en allant sur "le poisson rêveur".
Il existe à ma connaissance peu de blogs vraiment intéressants sur la musique classique et depuis l'apparition de publicités (d'ailleurs hors sujet musical)envahissantes, vous imaginez ma frustration...
En relisant mon message je m'aperçois de ma maladresse due à ma colère sur le moment.
Il me reste à trouver les astuces qui me permettront d'éliminer ces interférences qui gâchent mon plaisir de vous lire, qu'elles soient issues de mon ordinateur infesté par un virus publivore ou de l'hébergeur du poisson rêveur. Dans tous les cas, je ferai de la résistance aux publicités sans me priver de vos articles.

Philippe D

Je vous remercie pour ces précisions et comprends bien mieux l'origine de votre commentaire. Je suis désolé d'avoir pour ma part réagi "au quart de tour". Je l'ai fait en tout cas avec sincérité. Je suis assez troublé par ces fenêtres qui apparaissent de façon intempestive. J'ai eu le même problème que vous, sur un autre poste de travail que mon poste personnel, avec, en effet, une fenêtre de pub qui s'ouvre au milieu de l'écran et venant également de la gauche. Pourtant l'abonnement que j'ai avec Typepad est justement payant pour ne... pas avoir de pub ! Je vais tenter de leur laisser un message pour une demande d'explication... Merci encore pour vos visites et vos encouragements. Bien cordialement. Philippe

Etienne

Bonjour,
Pour ma part, j'ai vécu ce choc émotionnel dont vous parlez il y a une quinzaine d'année à l'écoute de la missa Gaudeamus du même Josquin, interprété par A Sei Voci. C'était mon premier contact avec la musique ancienne, et l'Agnus Dei m'avait transporté. Je connais à présent une dizaine de messe de Josquin Desprez, mais c'est toujours celle que je préfère.
Aussi votre note éveille en moi l'espoir de renouveler cette expérience du sublime. Le Poisson Rêveur sera-t-il à la hauteur de l'estime que je lui porte ?

lili

Mais voyons, passez sur mac et toutes ces intrusions computationnelles disparaîtront !! Vous pourrez profiter de ce merveilleux blog en toute sérénité.

:)

à très bientôt

lili

Philippe D

-> Etienne : je ne connais pas la Missa Gaudeamus et vais tenter de ce pas de la découvrir. Croisons à nouveau nos commentaires pour échanger nos impressions réciproques ! A Sei Voci est un ensemble d'une qualité remarquable, malheureusement "orphelin" depuis la disparition en 2006 de Bernard Fabre-Garrus. Je l'avais rencontré à un entracte du festival de Beaune, il y a presque dix ans et nous avions échangé sur la différence fondamentale qu'il y a entre son approche et celle des formations anglaises comme les Tallis Scholars. A Sei Voci recherche une certaine dynamique, des sonorités plus chaudes, des couleurs, que l'ensemble britannique s'interdit de transcrire, cherchant plutôt un respect très strict de la structure polyphonique.
-> Lili : cela vient en effet certainement plus de Windows que de Typepad...

Etienne

Bonjour,
j'espère que vous aimerez la Missa Gaudeamus autant que moi.
Néanmoins, je constate parfois des différences d'appréciation avec vous (minimes il est vrai). Par exemple, concernant l'album de Gardiner et du Monteverdi Choir sur le thème du pélerinage de Saint Jacques de Compostelle, j'aurai mis en exergue le Nesciens Mater de Jean Mouton; ou encore dans l'album Quadrivium de Cantica Symphonia sur Dufay, j'aurai cité le Gaude Virgo.
Ces deux morceaux sont réellement exceptionnels, aussi pourquoi ne pas les mettre en avant dans vos notes ?

Philippe D

Tout comme vous j'ai bien aimé le Nesciens MAter de Jean Mouton, même si, tout comme Nicolas Gombert, ses sonorités sont très denses, la texture générale assez compacte. Je préfère une écriture plus "aérienne". Sur le Quadrivium de Cantica Symphonia de Dufay, il faut sincèrement que je réécoute le Gaude Virgo pour vous donner mon avis ! Bien cordialement. Philippe

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Damien Guinet
un Blog-It Express chez vous ? Blog-It Express

Page Facebook du poisson rêveur

Musica Pictura

  • Chaîne Youtube du blog le poisson rêveur

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    Les disques coups de coeur 2016

    • Se constille frequenti
      Une sélection de disques remarquables de l'année 2016

    Les disques coups de coeur 2015

    • Arias Senesino Haendel - Andreas Scholl
      Une sélection de disques remarquables de l'année 2015

    Les disques coups de coeur 2014

    • Keiser - Brockes-Passion
      Une sélection de disques remarquables de l'année 2014

    Les disques coups de coeur 2013

    • Bach Motets Herreweghe
      Une sélection des disques remarquables de l'année 2013

    Les disques coups de coeur 2012

    • Heinrich Isaac - Ich muss dich lassen
      Une sélection des disques remarquables de l'année 2012

    Les disques coups de coeur 2011

    • Passion selon St Jean Bach Pierlot
      Une sélection de disques remarquables de l'année 2011

    Les disques coups de coeur 2010

    • Vivaldi Kossenko
      Une sélection de disques remarquables de l'année 2010

    Les disques coups de coeur 2009

    • Posesia cromatica Rossi Huelgas
      Une sélection de disques remarquables de l'année 2009

    Les disques coups de coeur 2008

    • Surprise -  Maesha Brueggergosman
      Une sélection de disques remarquables de l'année 2008

    Les disques coups de coeur 2007

    • La Quinta essentia - Palestrina / Lassus / Ashewell
      Une sélection des disques remarquables de l'année 2007

    Les disques coups de coeur 2006

    • Suzuki_bach_33
      Une sélection des disques remarquables de l'année 2006

    DEEZER Playlist

    Rencontre avec les artistes

    • Lionel Meunier
    • Jean Tubery
    • Masaaki Suzuki
    • Gérard Lesne
    • Benjamin Alard
    • Raphaël Pichon
    • Jérôme Correas
    • Racha Arodaky
    • Philippe Herreweghe
    • Olivier Cavé
    • Alexis Kossenko

    Web TV : concerts et reportages

    D'autres horizons

    Radio Classique en direct

    Sélection discographique : musique vocale profane

    Sélection discographique : musique vocale sacrée

    Fondations

    Interprètes - Ensembles vocaux et instrumentaux

    Profil TypePad

    Être informé de mon activité. Suivez-moi sur mon profil.

    Partenaire Web TV

    PLAYLIST MORCEAUX CHOISIS

    Guide des concerts à Paris et Ile de France

    Le Piano Bleu

    Blogosphère

    Concerts & Extraits musicaux

    Sélection discographique : musique instrumentale

    Une voix - un disque

    • : Anne Sofie von Otter : Ombre de mon amant (Airs Baroques Français)

      Anne Sofie von Otter : Ombre de mon amant (Airs Baroques Français)
      Le choix des arias, dont celles du chef d'oeuvre Médée de Marc-Antoine Charpentier occupent une place centrale, est particulièrement intéressant car il préside, semble-t-il à la tonalité générale assez envoutante de cet album. Anne Sofie von Otter révèle une sorte de "ténébreuse sensualité". L'intelligence de son phrasé, la subtilité extraordinaire de ses intonations nous captivent de bout en bout. Les sonorités limpides raffinées des Arts Florissants constituent, comme dans toute réussite de ce type, l'écrin soyeux de cette voix magnifique.

    • : Anne Sofie von Otter chante Offenbach

      Anne Sofie von Otter chante Offenbach
      Avec un phrasé parfait et un beau sens de l'humour, Anne Sofie von Otter ne perd rien de sa sensualité exquise, même sur les airs d'Offenbach les plus impertinents.

    • : Carolyn Sampson ~ Mozart (Exultate Jubilate !)

      Carolyn Sampson ~ Mozart (Exultate Jubilate !)
      Carolyn Sampson nous dévoile sa magnifique voix : modèle de limpidité et de musicalité. Quelle classe !

    • : Cecilia Bartoli - Live in Italy

      Cecilia Bartoli - Live in Italy
      Récital live époustouflant. Cecilia Bartoli au sommet de son art.

    • : Cecilia Bartoli - The Vivaldi Album

      Cecilia Bartoli - The Vivaldi Album
      Bravissimo ! Générosité, énergie, phrasé parfait : un des très beaux disques de la grande mezzo colorature.

    • : Felicity Lott - Chausson / Ravel / Duparc : Mélodies

      Felicity Lott - Chausson / Ravel / Duparc : Mélodies
      Belle leçon d'intelligence du texte, de phrasé et d'articulation par la grande soprano britannique.

    • Magdalena Kozena - Vivaldi
      Après une collaboration particulièrement réussie, au disque comme au concert, entre Magdalena Kožená et Andrea Marcon dans des arias de Haendel, il était plus que tentant de renouveler l’expérience avec Antonio Vivaldi. Les couleurs instrumentales, les phrasés du Venice Baroque Orchestra nous révèlent la musique de Vivaldi, telle que l’on se l’imagine idéalement, tout au moins, lorsque l’on a eu le plaisir de flâner sur les canaux ou dans les campi de la Sérénissime. Il faut se rappeler, à cette occasion, le très bel enregistrement de motets du même compositeur que le chef italien avait réalisé avec la soprano Simone Kermes.
    • : Magdalena Kozená - Lamento

      Magdalena Kozená - Lamento
      Enregistrement grave et profond qui révèle toute la richesse d'interprétation de Magdalena Kozená, au sommet de son art.

    • : Mark Padmore - As steals the morn (Haendel arias et scènes pour tenor et orchestre)

      Mark Padmore - As steals the morn (Haendel arias et scènes pour tenor et orchestre)
      On retrouvera la justesse de ton et le timbre lumineux de ce chanteur. Sa musicalité est bien mise en valeur dans cet album. Même coléreux ou exalté, il garde une vraie maîtrise des intonations et du phrasé.

    • : Matthias Goerne - Arias

      Matthias Goerne - Arias
      Occasion de découvrir l'étendue du registre de ce baryton au timbre profond, velouté et à l'expressivité hors du commun. Une des voix actuelles les plus fascinantes.

    • : Measha Brueggergosman- Surprise ! - Airs de William Bolcom, Arnold Schoenberg et Erik Satie

      Measha Brueggergosman- Surprise ! - Airs de William Bolcom, Arnold Schoenberg et Erik Satie
      Le tempérament de cette jeune chanteuse est vraiment formidable, la plasticité de sa voix extraordinaire avec une tessiture digne des plus grandes chanteuses de Jazz. Elle démontre dans ce disque une vraie musicalité en déployant une voix très timbrée, chaude et expressive.

    • : Natalie Dessay - Mozart Heroines

      Natalie Dessay - Mozart Heroines
      Natalie Dessay donne à ces héroïnes mozartiennes un côté acidulé et impertinent.

    • : Patricia Petibon - Airs baroques français

      Patricia Petibon - Airs baroques français
      Album intéressant de la soprano française qui incarne ses rôles avec un sens certain du second degré. Beau filet de voix assez sensuel.

    • : Philippe Jaroussky - Heroes (Vivaldi Opera Arias)

      Philippe Jaroussky - Heroes (Vivaldi Opera Arias)
      Pour notre plus grand bonheur, Philippe Jaroussky se jette avec brio dans la brèche ouverte par Cecilia Bartoli il y a six ans, à savoir une sélection d'airs tirés d'une douzaine d'opéras sérias d'Antonio Vivaldi.

    • : Vivica Genaux ~ Arias for Farinelli

      Vivica Genaux ~ Arias for Farinelli
      Vivica Genaux excelle dans ce répertoire dédié au plus grand castra de tous les temps.